Scruter l’histoire et la nature costaricienne au sein du parc national Santa Rosa

Créé en 1972, le parc national Santa Rosaest le premier parc national du Costa Rica. C’est plus qu’un simple parc puisqu’il est non seulement une référence écologique, mais il a aussi une connotation historique. En effet, le 26 mars 1856, il fut le théâtre de la bataille qui s’est déroulée à l’hacienda Santa Rosa, visant à maintenir la démocratie au pays. Le but premier du parc est de protéger, de soigner et de restaurer La Casona de Santa Rosa qui, depuis le 1er juillet 1966, est devenue Monument National. Ce lieu emblématique, symbole de liberté et de fierté des Costariciens, est incontournable. Il est intéressant de prospecter le musée qui est niché à l’intérieur. Les voyageurs y découvriront une collection d’objets variés qui s’apparentent aux coutumes et aux tâches des sabaneros ainsi que des travailleurs des plantations agricoles. Une autre partie du musée exhibe une belle exposition photographique de la fameuse bataille ainsi que des paysages environnants.

Admirer la splendeur du parc national Santa Rosa

Après l’exploration de La Casona, les promeneurs emprunteront un long escalier qui les mènera sur la colline où ils contempleront les « Monumentos de los Héroes ». Ces stèles sont érigées en mémoire des braves gens qui ont participé avec courage aux batailles de 1856 et de 1955. Les touristes auront également une vue panoramique qui s’étend jusqu’aux volcans Orosi et Cacao qui se trouvent dans le parc national du Guanacaste. Et si les conditions climatiques le permettent, la vision des routards s’élargira jusqu’au volcan Rincon de la Vieja. Par ailleurs, le parc national Santa Rosa est connu par tous les locaux par sa richesse faunique et floristique. Mais ils ne gardent pas ces trésors pour eux, ils les partagent à tous ceux qui effectuent des séjours Costa Rica. La principale attraction du jardin édénique émerveillera les amoureux de la nature : une forêt tropicale sèche qui, pourtant, abrite d’innombrables espèces animales comme la pie et le singe à face blanche.

Balade au cœur d’un monument naturel sans égal

À lui tout seul, le parc national Santa Rosa forme tout un monument naturel que les estivants ne pourront pas manquer lors de leur voyage au Costa Rica. En parcourant la région de Santa Rosa, les vacanciers trouveront des sites extraordinaires : les sentiers Indio Desnudo et Los Patos ainsi que les grèves deNaciente et de Naranjo. Par contre, dans la région Murciélagos, les eaux limpides des plages Bahía Santa Ana, El Hachal et Blanca attendent que les nageurs y piquent leur tête.

Le lieu est bien indiqué pour s’imprégner avec la nature brute des forêts tropicales, sans oublier de marcher ou de faire des tours en bicyclette le long de la piste El Nacen. Enfin, le parc national Santa Rosa dispose d’un terrain de camping où les globe-trotters passeront quelques jours de détente pour respirer la senteur des essences qui émanent de la forêt costaricienne. Il est à noter que l’endroit propose une large palette de services : zone de pique-nique, zone de toilettage, zone d’hébergement et autres restaurants où les gourmets dégusteront une gastronomie typique de Guanacaste.