Faire du yoga en extérieur

Réaliser une séance de yoga en plein air par un temps de printemps agréable ressemble à une expérience très zen et paisible. Mais en réalité, ce n’est pas toujours aussi pittoresque : un orage inattendu peut forcer la séance à se terminer plus tôt que prévu. Des bruits forts, un sol instable et les personnes environnantes pourraient faire en sorte que vous perdiez votre concentration.

Toutefois, cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas pratiquer le yoga à l’extérieur. En fait, cela peut être une expérience passionnante si vous adoptez les bonnes pratiques. Gardez simplement ces conseils à l’esprit pour une session de yoga agréable en extérieur :

1. Sachez bien placer votre tapis de yoga

Vous pourriez supposer que la nature fournira une bande sonore apaisante pour pratiquer le yoga. Mais si vous êtes près d’une rue animée ou d’un lieu de rencontre populaire, les bruits de fond peuvent complètement déranger votre séance de yoga.

Si vous ne pouvez pas entendre les instructions de votre professeur, vous pourrez être confus, frustré et éventuellement être obligé de regarder les autres élèves pour essayer de comprendre ce qui se passe. Pour éviter cela, placez votre tapis près de vos camarades yogis afin que l’enseignant puisse communiquer facilement avec l’ensemble du groupe.

Si vous ne pouvez pas déchiffrer les signaux de l’instructeur, demandez-lui poliment de réexpliquer les directives. Sinon, faites vos recherches avant de vous inscrire à un cours et assurez-vous que celui-ci se déroule dans une atmosphère calme et tranquille.

Besoins de conseils pour transporter votre tapis de yoga partout ? Si oui, n’hésitez pas à faire une petite visite sur ce site qui vous offre de précieuses astuces à ce sujet.

2. Faites attention à votre état d’esprit

Bien que faire du yoga à l’extérieur ne soit pas pour tout le monde, votre état d’esprit influence votre perception de cette pratique. Si vous considérez une séance de yoga comme un événement qui rassemble les gens pour s’amuser, cela la rend beaucoup plus tolérable.

Voyez le yoga en plein air comme un excellent moyen de socialiser, de se faire de nouveaux amis et de vivre une expérience intéressante. Il y a toujours quelque chose de positif que vous pouvez tirer de toute pratique de yoga, peu importe où elle se déroule. Lorsque vous décidez de suivre un cours de yoga en plein air, préparez-vous mentalement et surtout, amusez-vous.

3. Vérifiez la météo

Observez attentivement les prévisions météorologiques avant de faire du yoga dans un parc ou encore dans votre jardin. Planifiez en conséquence et envisagez des alternatives en intérieur s’il y a un temps défavorable comme de la pluie, des orages ou des températures froides.

Outre les conditions météorologiques extrêmes, les vents forts auront un impact majeur sur votre équilibre et votre alignement. Des rafales puissantes feront agiter les herbes et pourraient gêner votre vision.

Trouvez un endroit à l’ombre pour vous protéger des rayons directs du soleil. Apportez un écran solaire et des lunettes de soleil au cas où vous devriez être exposé au soleil. Adoucissez votre regard ou fermez les yeux lorsque l’on vous demande de regarder vers le soleil. Soyez conscient du changement climatique et, s’il devient menaçant, n’hésitez pas à enrouler votre tapis et à vous mettre à l’abri.

4. Effectuez un contrôle de sécurité

Avant de faire du yoga à l’extérieur, il y a quelques gestes de sécurité que vous ne devez pas négliger :

  • N’oubliez pas d’installer votre tapis sur un sol uniforme et de tester votre position avec quelques poses d’échauffement.
  • Pour les terrains accidentés, gardez vos chaussures pendant que vous vous entraînez.
  • Il est également bon d’avoir un insectifuge à portée de main pour prévenir les piqûres et les insectes sur votre peau et votre tapis.
  • Si vous avez des allergies, prenez les précautions nécessaires avant le cours.
  • Faites une liste de tous les outils dont vous avez besoin pour avoir un cours en plein air confortable.
Hôtel à Bordeaux? trivago