Les destinations à privilégier lors d’un voyage au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays d’Amérique centrale. Il est avant-gardiste sur plusieurs points. En effet, Il a supprimé son armée en 1948 et les femmes disposent du droit de vote à partir de 1949.Outre cela, c’est une contrée chargée d’histoire. Subjugué par la nature luxuriante et les habits des Indiens qu’il rencontre lors de son périple, Christophe Colomb l’a baptisé Costa Rica « côte riche ». La faune et la flore de cette partie du globe est d’une richesse inouïe. En outre, les bourlingueurs seront éblouis par les sites touristiques qu’ils découvriront durant leur voyage dans la région.

Ils auront la chance d’explorer l’incontournable parc national Manuel-Antonio. Ce dernier se trouve dans la province de Puntarenas, à plus de 157 km au sud du chef-lieu San José. Occupant une superficie de 19 km², cette réserve abrite une biodiversité impressionnant. Ainsi, durant leur balade dans ce joyau naturel, les amoureux de la nature pourront côtoyer plusieurs espèces animales, dont les capucins moines, les signes écureuils et des paresseux. Il est à noter que cet endroit exceptionnel figure sur la liste des 12 plus beaux parcs de la planète publiée par Forbes en 2011.

Aventure au sein du parc national du Corcovado

En restant dans le même registre, le parc national du Corcovado est également un site qui mérite que l’on s’y attarde durant un voyage Costa Rica. Il occupe une superficie de 417 km². Il préserve aussi la majeure partie de la forêt tropicale de la Peninsula de Osa. Ce lieu d’exception est considéré par le National Geographic comme étant l’endroit le plus intense de la planète en termes de biologie. Mis à part cela, les amateurs d’ornithologie seront particulièrement ravis puisqu’ils y croiseront pas moins de 300 espèces d’oiseaux, dont l’épervier strié, le trogonrufus, le toucan à carène sans oublier le célèbre ara écarlate. Les amoureux de la faune aquatique ne seront pas en reste parce qu’ils pourront y voir des baleines pilotes, des dauphins bouteilles ainsi que des brochets de mer. Par ailleurs, les randonneurs seront également comblés, le parc possède plusieurs sentiers pédestres.

Passage obligé dans la ville de San José

La ville de San José est une destination qui promet une expérience inoubliable lorsqu’on voyage au Costa Rica. Cette localité dispose de divers sites touristiques qui valent le détour. Ainsi, les routards visiteront surement le Musée national du Costa Rica. Ce dernier est situé sur l’endroit où était placée l’ancienne Caserne Bellavista. Il fut créé en 1887 durant la présidence de Bernardo Soto Alfaro. Les bourlingueurs découvriront l’histoire du pays à travers les pièces qui y sont exposées. On y trouve, entre autres, des objets en céramiques comme les poteries ainsi que des ossements humains qui sont vieux de plusieurs siècles. Outre cela, les voyageurs auront la chance de se rendre au musée de l’or, Museo del Banco Central. Ils pourront admirer de près des objets en or confectionné par le peuple précolombien et qui date du début du Ve siècle. Ces bijoux sont le plus souvent à l’effigie des animaux locaux tels que la chauve-souris et le jaguar.


Easyvoyage